De la nostalgie en stock

N’oubliez pas les paroles, Du côté de chez Dave, Politiques : ils connaissent la chanson : il n’y a plus d’émissions littéraires, mais il n’y a jamais eu autant d’émissions sur la chanson.

Politiques : ils connaissent la chanson, France 3, le 9 mai 2016

Ce meuble HD que devient la télévision nous montre des formats où il est question de reprendre, de se rappeler et de commémorer tout un stock nostalgique de chansons. Par ces temps baroques d’empilements médiatiques et de performances archivées, la convocation métonymique d’une chanson suffit à dessiner un profil sensible ou une épaisseur esthétique autour des corps filmés.

En racontant l’émotion transmise par telle « formule de pathos » ou par tel couplet désuet du hit-parade, les hommes politiques —de droite comme de gauche— ressortent “humanisés” et “réenchantés”. Par le truchement d’une « BO » rétrospective, la mémoire d’une époque se trouve soudain retissée aux souvenirs d’une personne. Qu’il s’agisse des participants lambda d’un concours ou des responsables politiques de cette Ve République, une même leçon de paroles et mélodies semble apprise par cœur : la ratification de la chanson comme biographème du roman de la vie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *